Hirondelle de fenêtre

Le saviez vous ?

Oiseau universel, l’hirondelle de fenêtre occupe une place importante dans la mythologie. Elle serait un porte-bonheur pour la maison qu’elle choisit ! Alors protégez les nids !

Comment reconnaître l’hirondelle de fenêtre ?

L’hirondelle de fenêtre est plus petite que l’hirondelle rustique. Elle mesure de 13.5 cm à 15 cm pour seulement une vingtaine de grammes !

Le dessus du corps de l’hirondelle de fenêtre est noir avec des reflets bleutés, comme celui de l’hirondelle rustique. Son croupion, sa gorge et le dessous du corps sont blancs, ses ailes et sa queue sont d’un brun noirâtre. La queue courte et faiblement échancrée de l’hirondelle de fenêtre ne possède pas de filet. Les pattes sont petites et blanches. Véritable citadine, l’hirondelle de fenêtre niche jusqu’au cœur des villes.

Hirondelle de fenêtre noire et blanche
Hirondelle de fenêtre

L’hirondelle de fenêtre : une espèce grégaire qui ne craint pas l’homme

Les hirondelles de fenêtre nichent contre les murs des maisons, à l’angle d’une fenêtre, sous les ponts… souvent en colonie.

Les l’hirondelles de fenêtre se réunissent, mettent leurs efforts en commun et façonnent des nids pour plusieurs couples, à l’endroit où l’environnement offre non seulement de bonnes conditions pour élever les petits mais également là où la nourriture est en quantité suffisante.

On peut juger de leur caractère sociable par la proximité des nids d’hirondelles de fenêtre qui sont souvent contigus dans une colonie. Elles peuvent même se regrouper la nuit dans un seul nid. Hors période de nidification, les hirondelles de fenêtre se rassemblent dans les arbres et sur les fils électriques.

De quoi se nourrissent les hirondelles de fenêtre ?

L’hirondelle de fenêtre est un oiseau strictement insectivore. La nourriture de l’hirondelle de fenêtre est composée de petits insectes volants comme les moustiques, mouches, taons, pucerons, qu’elle capture en vol. Insectivore vorace, l’hirondelle de fenêtre joue un rôle primordial dans l’équilibre des écosystèmes. Il est donc primordial de favoriser sa venue ! De plus en plus de municipalités font le choix d’une solution écoresponsable en installant des nichoirs à hirondelles et à chauves-souris dans leur commune pour éviter la prolifération des insectes l’été !

L’hirondelle de fenêtre part chasser jusqu’à des hauteurs de plus de 50 mètres, contrairement à l’hirondelle rustique qui chasse plus près du sol.

L’hirondelle de fenêtre : une espèce menacée

L’espèce se raréfie dans la campagne et disparaît de certaines villes. Ces dernières années, plus de 40 % des effectifs d’hirondelles de fenêtre ont disparu. Plusieurs facteurs peuvent expliquer la disparition alarmante de ces oiseaux : l’utilisation massive de pesticides qui détruit les insectes dont elles se nourrissent, la rénovation des bâtiments, l’urbanisation croissante, qui engendrent la raréfaction d’anfractuosités dans les bâtiments neufs comme anciens.

Enfin, en raison des salissures provoquées sur les façades et sur le sol, certains propriétaires peu informés détruisent les nids d’hirondelle de fenêtre, et ce, malgré la protection dont bénéficie l’espèce !

Comment protéger l’hirondelle de fenêtre ?

La destruction des nids d’hirondelles de fenêtre doit absolument être évitée en période de reproduction et être accompagnée de mesures compensatoires comme la pose de nids d’hirondelle de fenêtre artificiels Nat’H. Ceux-ci doivent être installés à proximité immédiate des anciens nids d’hirondelles de fenêtre pour que les adultes puissent retrouver leur lieu de nidification au retour de migration. La nuisance occasionnée par les fientes ne doit plus être un frein à l’acceptation de l’espèce car l’installation de planches à fientes en béton de bois Nat’H ou en acier thermolaqué, sous les nids d’hirondelles de fenêtre est une solution efficace, rapide et écologique, pour récupérer les déjections.

Quels types de nids pour les hirondelles de fenêtre ?

Parce que dans de nombreuses régions, les hirondelles, quelle que soit leur espèce, sont dépendantes de nids en béton de bois artificiels, Nat’H a conçu pour les hirondelles de fenêtre, un nid en béton de bois biosourcé, bas carbone, d’une meilleure qualité que celle des nids naturels. Ce nid d’hirondelle de fenêtre entièrement naturel, en forme de quart de sphère est adapté à la taille de l’oiseau et son accès qui se fait par un trou exigu situé dans la partie haute empêche l’entrée d’autres passereaux. Cette coque en béton de bois biosourcé, bas carbone est robuste, a une durée de vie d’environ 30 ans et est résistante aux intempéries.